vendredi 17 août 2018

A la découverte du Village préféré des Français 2018

Je n'aurais certainement jamais connu ce bourg de 2500 habitants s'il n'avait pas été élu "Village préféré des Français 2018" en juin dernier. Oui vous l'avez deviné, je fais évidemment référence à Cassel, ce petit village flamand qui fait la fierté de ses habitants et de la région Hauts-de-France.

C'est la première fois que le titre est décerné à un village de la région et cette nouvelle distinction attribuée à Mont Cassel piquait notre curiosité. Autant vous dire qu'on n'a pas résisté très longtemps puisque nous y étions le week-end dernier... 


Bienvenue à Cassel

Si vous arrivez en voiture sur une route en pente et pavée, alors vous êtes sur la bonne voie ! Cette entrée en matière pleine de charme nous a fait sourire. 

Cassel, ou Mont Cassel, est situé à 176 mètres d'altitude précisément. C'est pourquoi il offre un panorama de paysages uniques et de sacrées montées qui nous ont fait transpirer après l'heure du déjeuner. A savoir qu'à l'époque, cette hauteur lui donnait une position stratégique forte contre les inondations mais aussi pour voir arriver l'ennemi.

D'ailleurs, en parlant d'histoire, celle du village flamand préféré des français est riche, TRÈS riche ! Des ménapiens aux romains, des romains à la domination espagnole, sans oublier les Première et Seconde Guerres mondiales, Cassel a un lourd vécu. Cela se ressent notamment dans sa structure (anciennement fortifiée), son architecture avec ses pignons flamands si typiques et sa culture.


Dès notre arrivée vers 9h, nous nous sommes engouffrés dans les petites ruelles étroites du village. Personne à l'horizon, juste le bruit du vent dans les feuilles, les façades des maisonnettes et quelques habitants passant par-là. D'ailleurs, quelque chose m'a frappé : les Casselois sont d'une politesse incroyable. A chaque fois que nous croisions un habitant, peu importe l'heure et le fait que nous soyons de parfaits inconnus aux sacs à dos bien chargés, il nous saluait toujours avec le sourire et c'est vraiment agréable !


Une vue exceptionnelle

Marchant sans vraiment savoir où nous allions (et c'est ça le meilleur, se laisser aller au plaisir de la découverte), nous avons vite atteint le point le plus haut du village, passant la porte de l'ancien château où se trouve le moulin et une vue panoramique à couper le souffle. Nous ne sommes pas les seuls à être restés cinq bonnes minutes à contempler cette vue dominant Cassel et les paysages alentours... 

N'oubliez pas de jeter un oeil aux tables d'orientation pour profiter davantage de la magie du panorama. Ainsi vous pourrez rêver d'Oslo face à l'horizon ou de St-Petersbourg en détournant le regard vers la droite 😉

Pour ce qui est du moulin, il est malheureusement fermé pour raisons de sécurité et non visitable, mais il n'en reste pas moins joli ! Si vous souhaitez en découvrir un encore actif, on vous conseille de vous rendre à Steenvoorde, à quelques minutes en voiture.


Cassel et la guerre

Vous croiserez également le Maréchal Foch sur votre route puisque, si Cassel n'a pas été occupé par l'ennemi durant la première guerre mondiale, il a accueilli le siège de l'Etat Major français. Le village a donc vécu au rythme de l'avancement des combats et c'est pour cela qu'un monument a été érigé en l'honneur de ce grand homme, au plus haut point de la ville.

Plus tard, en 1940, Cassel renoue avec la guerre mais de manière plus terrible puisqu'elle est bombardée durant 8 jours par les allemands. Une partie de la ville fut donc détruite mais reconstruite, ce qui explique des bâtiments plus récents sur la partie nord par exemple.


Promenade sur les remparts

Après un déjeuner assez rapide à la baraque à frites de la Grand Place, nous voilà repartis ! On aurait bien mangé une petite carbonnade flamande à l'estaminet près du moulin, il nous faisait terriblement envie... mais on manquait cruellement de temps ! Pensez à nous si vous allez à Cassel, arrêtez-vous à cet estaminet qui, selon des amis, mérite le détour.

Bref, on passe la Porte d'Aire, un des derniers vestiges des fortifications du village, pour aller se promener sur le Chemin des Remparts où nous avons rencontré bon nombre de sportifs. Marche rapide, cyclisme... Beaucoup viennent braver les hauteurs de Mont Cassel et je les ai trouvé bien courageux. Pour ma part, je m'en tiendrai à la marche à pied vu que c'était déjà difficile après une petite frite (qu'est-ce que ce serait après une carbonnade !).

Outre les sportifs, le Chemin des Remparts était l'occasion de refaire un bond dans le temps puisque ceux-ci témoignent de 2000 ans d'histoire, remontant jusqu'aux premiers habitants du village. Comme quoi, Cassel regorge de secrets...


Fin de journée au Musée des Flandres

On termine cette journée au Musée des Flandres qui abrite des oeuvres de la Renaissance Flamande mais aussi en lien direct avec l'histoire et les traditions de Cassel.

C'est un très joli musée que je vous recommande chaudement pour en savoir davantage sur le village préféré des français et son vécu. L'occasion de se rafraîchir la mémoire sur la domination espagnole, la bataille de Cassel et toutes ces époques qui ont tant marqué le village, mais aussi de découvrir des objets assez insolites.

En ce moment une exposition temporaire sur Gaspar de Crayer, peintre flamand connu pour ses portraits et ses peintures religieuses à tendance contre-réformiste, est également à voir en plus du musée permanent. Exposition que j'ai beaucoup apprécié puisqu'elle m'a permis de revoir quelques bases de l'histoire espagnole et ça ne fait pas de mal à quelques semaines de la rentrée !


C'est ainsi que la fin de notre journée à Cassel sonna... Assez dramatique dit de cette manière, mais je vous avoue qu'on a repris la route bien fatigués et on était plutôt contents de retrouver notre lit le soir même. 

Tranquilité, convivialité, nature, histoire, vue panoramique exceptionnelle... tous les ingrédients sont là pour dire que Cassel n'est pas le Village Préféré des Français 2018 pour rien. Dans tout ça, on a oublié d'aller visiter le merveilleux Jardin des Recollets. Mais ce n'est pas grave, ce sera un bon prétexte pour y aller de nouveau (et manger une bonne carbonnade flamande).

Je vous laisse donc sur cette courte vidéo, réalisée pendant notre visite. Enjoy ! 😉

Mots-doux

On se retrouve sur Instagram ? @laurie.ftn

© Fais pas ta mijaurée ! | Blog évasion et plaisirs, made in Hauts-de-France. Design by FCD.