vendredi 31 août 2018

Balade street art avec Collectif Renart

Ça y est, c'est la rentrée ! Après deux mois passés sur Lille, je vous avoue que le retour sur Amiens est un peu déboussolant... mais je suis contente de retrouver ma jolie ville, les collègues sympas et mon tableau (oui, fallait bien que je retourne travailler un jour 😏).

Durant ces deux mois de vacances, on va dire que j'en ai plutôt bien profité. Dernière visite en date : un parcours urbain spécial "street art" avec Collectif Renart et l'Office du Tourisme de Lille dans le quartier Saint-Sauveur. Vous ne connaissez pas ? Je vous raconte tout (ou presque) !


Collectif Renart. Ce nom ne vous est peut-être pas familier et pourtant il mériterait d'être connu ! A la base, c'était une simple association de copains graffeurs... qui a finalement évolué et s'est fait un véritable nom dans la métropole lilloise. 

Aujourd'hui, le collectif a très à coeur de mettre en avant les artistes lillois et de sensibiliser les gens à l'art mural, d'où ces visites guidées et notamment de nombreuses participations artistiques à des évènements tels que le Festival Séries Mania que Lille accueillait pour la première fois en avril/mai dernier. J'avais d'ailleurs beaucoup apprécié les oeuvres basées sur nos séries préférées que les artistes du collectif avaient réalisé et caché pour l'occasion, créant une sorte de cache-cache géant absolument addictif.


C'est Julien, directeur de l'association, qui est notre guide pour la visite. Très détendu et heureux de nous en dire plus sur le collectif et ses artistes, on sent qu'il est passionné par ce qu'il nous raconte, ça donne envie

Et nous voilà partis ! Déambulant dans les rues du quartier Saint-Sauveur, si populaire et apprécié des lillois pour son ancienne gare réaménagée qui accueille désormais pour des expositions ou tout simplement pour une petite bière entre amis. 

On se rend vite compte que la plupart du temps, lorsqu'on se balade dans le quartier, on ne prend jamais le temps de lever les yeux pour apprécier le paysage. Trop pressés par notre train-train quotidien probablement et c'est fort dommage compte tenu de la richesse artistique qui habite une grande majorité de ses murs.


Les anecdotes à propos des artistes et de leurs oeuvres ne manquent pas. A titre d'exemple, le mural de Jana et Jean-Sébastien (ci-dessus) représentant un couple assis sur le rebord d'une fenêtre. Je l'aurai certainement trouvé très joli si je l'avais remarqué auparavant, mais je crois que ça se serait arrêté là. Or, avec quelques explications, l'oeuvre prend tout de suite plus d'importance : le couple représenté n'est autre que les artistes eux-mêmes, ils se représentent d'ailleurs dans toutes leurs oeuvres et c'est ce qui fait leur particularité. 

On apprend également que les amoureux ont peint ce mural en 4 jours, sous une météo plutôt fraîche, avec deux enfants en bas âge qui nécessitaient autant d'attention et de temps que la réalisation sur ce mur. Je ne sais pas vous, mais cela m'a semblé totalement fou et incroyable !


Outre Jana et Jean-Sébastien, c'est aussi l'occasion de découvrir ce qui se cache derrière les petits poissons qui envahissent les murs lillois de manière totalement illégale (bravo !) mais que la mairie ne souhaite pas supprimer. D'ailleurs, Julien insiste sur cette frontière sensible entre légalité et illégalité, et en profite notamment pour rappeler que l'art urbain ne se limite pas à ce tag si laid et stéréotypé dans la majorité des cas. L'art urbain peut transformer la ville en véritable oeuvre d'art, le tout est de le voir et de l'apprécier.


Si vous souhaitez faire l'une de ces visites street art : FONCEZ ! 1h30 de visite, des anecdotes et des explications sur chacune des oeuvres, sur la démarche de chaque artiste... j'ai adoré ! De plus, j'ai beaucoup apprécié le fait de se déplacer à pied dans le quartier et sillonner les petites rues, cela permettait entre deux de poser toutes les questions qui nous venait à l'esprit et auxquelles Julien répondait avec enthousiasme. Rien à dire, c'était top ! Bizarrement on a l'impression d'appréhender autrement l'espace qui nous entoure après une visite aussi riche et intéressante.

Pour info, nous avons choisi de faire la visite du quartier Saint-Sauveur mais elle peut se faire également dans celui de Fives et Hellemmes, qui sont tout aussi riches artistiquement d'après ce que j'ai pu voir et les échos que j'ai eu.


Prochaine visite : le 30 septembre, pour Fives et Hellemmes. Mais cette fois-ci, ce ne sera pas à pied mais à vélo ! Ce qui promet d'être tout aussi cool. Pour plus d'info, rendez-vous sur le site de l'Office de Tourisme de Lille 😉

Et si vous n'êtes pas dispo, pas de panique ! Une carte pour refaire le parcours à pied ou à vélo est à télécharger à l'adresse suivante : https://www.lille.fr/Que-faire-a-Lille/Decouvrir-Lille/L-art-dans-la-Ville

Mots-doux

  1. J'aime beaucoup le Street Art ! Et je trouve ça génial que les villes aient compris qu'un artiste (un vrai !) peut vraiment embellir certains endroits de la ville et donner du charme à un quartier.
    Boulogne-sur-Mer organise chaque année un festival Street art. Un circuit est dispo à l'office de tourisme. Sinon, j'ai (presque) tout géolocalisé sur cette page : http://gbrisse.free.fr/Voyages/street-art.html

    @ bientôt

    Guillaume

    RépondreSupprimer
  2. En faite, il y a des graffs bien sympa sur Lille ! :)
    Ça doit être bien sympa une personne qui présente les œuvres qui sont travaillées comme des chef-d'œuvre

    RépondreSupprimer

On se retrouve sur Instagram ? @laurie.ftn

© Fais pas ta mijaurée ! | Blog évasion, made in Hauts-de-France. Design by FCD.