dimanche 25 novembre 2018

Un week-end à Rouen : conseils et idées visites

Il y a quelques semaines, message d'un ami : "Hé les copains, le 4 novembre je suis à Rouen !". Ni une ni deux, on réserve un airbnb pour le week-end et nous voilà partis. A seulement 1h15 d'Amiens, on a profité de l'occasion pour passer un moment tranquille dans cette ville normande qui ne manque pas de charme.

Je vous avais promis sur Instagram que je partagerai notre petit carnet de route avec tous nos bons plans, conseils et découvertes pour passer un merveilleux week-end rouennais : LE VOICI !


Arrivés le samedi vers 13h, on a déjeuné rapidement un sandwich histoire d'avoir le temps de faire le tour du centre-ville. C'est tout naturellement qu'on a commencé par déambuler dans les rues du Vieux-Rouen, sans vraiment savoir où nous allions (mais c'est aussi comme ça que l'on fait les meilleures découvertes !).

Si vous êtes en voiture : je vous conseille de chercher un emplacement ou un parking gratuit. Il est difficile de se garer en centre-ville, dans le Vieux Rouen. Les places sont rapidement prises et le stationnement plutôt cher pour quelques heures seulement. Ce serait dommage d'interrompre votre visite toutes les deux-trois heures pour un simple ticket (que vous risquez d'oublier par la même occasion). 


  • Flâner dans le Vieux Rouen
Le Vieux Rouen, certainement ce qui fait le succès de la ville avec ses petites ruelles étroites, ses pavés et ses maisons à pans de bois typiques de la Normandie. Tout un charme hérité de l'époque médiévale et qui nous ramène dans l'ancien temps. On a beaucoup aimé s'y balader et outre le fait que ses nombreuses enseignes raviront les accros au shopping, découvrir des joyaux patrimoniaux incroyables tels que la Cathédrale Notre-Dame fut un vrai régal. On s'est sentis infiniment petits face à son imposante et impressionnante façade tant elle recèle de détails...


Outre la merveilleuse cathédrale, d'autres bijoux ne demandent qu'à être visiter :

- Le Gros Horloge, passage incontournable pour tous les touristes.

- L'Abbatiale St-Ouen, très jolie et assez chaleureuse. Si vous cherchez un endroit tranquille pour pique-niquer, le petit parc situé à l'arrière est une bonne option, le cadre est sympa.

- L'église Saint-Maclou et l'Aître Saint-Maclou. L'une vous séduira par son architecture, l'autre par son histoire assez macabre. Remontant à l'épidemie de Peste Noire de 1348, l'Aître Saint-Maclou est un... ancien cimetière. Certes, visiter ce genre de lieu est assez déroutant et le décor parfois surprenant, mais c'est actuellement une des dernières nécropoles médiévales subsistant en Europe. Je suis certaine que cela piquera votre curiosité...


- L'Hôtel Bourgtheroulde. Ancien hôtel particulier datant du XVIème siècle, classé au titre des Monuments Historiques, il était récemment occupé par une banque avant d'être reconverti depuis 2010 en hôtel de luxe. Vous ne pourrez peut-être pas y séjourner mais il est toujours possible d'entrer dans la cour et d'admirer sa façade qui laisse rêveur. Nombreux sont les visiteurs qui s'y pressent et si vous êtes curieux, vous pouvez même vous faufiler dans le hall. Un plaisir indéniable pour les yeux...


Enfin, direction Place du Vieux-Marché, là où les plus grands restaurants et brasseries rouennaises s'y rassemblent. Toujours aussi jolie avec son architecture si typique mais malheureusement en travaux au moment où nous y sommes passés... Autant vous avouer que j'ai préféré ne pas prendre de photo du tout plutôt que de vous offrir des fils de fer et des tôles de travaux en guise de décor. Fort dommage puisque c'est aussi là que se trouve l'emplacement du bûcher où la célèbre pucelle fût brûlée. D'ailleurs, en parlant de Jeanne d'Arc...

  • Faire un bond dans le temps, à l'Historial Jeanne d'Arc
Que serait un week-end à Rouen sans faire référence à cette héroïne médiévale qui connu un destin funeste malgré la mission divine qui, selon elle, lui était attribuée. Et pour (re)découvrir son histoire, je crois qu'il n'y a rien de mieux que ce musée qui nous a surpris en tout point.


Ce n'est pas un de ces musées traditionnels avec un parcours de visite comme on aurait l'habitude de faire... Non. Les visites se font par petits groupes, à des heures fixes. Lorsque l'hôtesse vous appelle, vous descendez les escaliers, entrez dans une pièce en sous-sol, vous installez et soudainement les lumières s'éteignent pour laisser place au spectacle. Puis on part de pièce en pièce, interpellés par des témoignages, des récits, des animations de toute part qui nous racontent tour à tour l'histoire de celle que l'on surnommait la Pucelle d'Orléans et qui avait pour mission divine de "délivrer la France" lors de la Guerre de Cent Ans.


Ce genre de parcours spectacle est absolument saisissant et plutôt insolite. On est vite plongé au coeur de l'histoire, absorbé par les récits, touché par les émotions. On a envie d'en savoir chaque fois plus lorsque l'on va d'une pièce à l'autre. Le suspens est là. Une manière ludique d'en apprendre plus sur cette icône de l'histoire française qui fut par la suite utilisée, réutilisée, archi-utilisée à des fins publicitaires mais aussi politiques.

Outre ce parcours spectacle relativement moderne, l'Historial offre un merveilleux point de vue panoramique sur le Vieux Rouen depuis l'une de ses plus hautes tours... Vous êtes prévenus 😉


  • Balade nocturne sur les quais de Seine
Après un bon dîner, rien de mieux qu'une petite balade nocturne au bord de la Seine. D'une tranquilité hors-norme, enchantresse avec le pont Guillaume-le-Conquérant illuminé de bleu, mais aussi terriblement romantique pour une promenade en amoureux... 

Si vous souhaitez prendre un peu de hauteur et profiter du panorama, levez la tête : des passerelles sont accessibles, de quoi vous la jouer comme Rose et Jack dans Titanic (attention à ne pas trop en faire tout de même...😅).


  • Et sinon, on mange où ?
On n'a pas testé 36 adresses mais on peut tout de même vous en recommander quelques unes.

POUR DEJEUNER/DÎNER

- Le Bistrot d'Arthur, rue Cauchoise (proche de la Place du Vieux Marché) : une cuisine traditionnelle avec des spécialités de la région, le tout dans un cadre ancien qui nous ramène au temps jadis. On adhère 👍

- Le P'tit Bec, rue Eau de Robec : recommandé par Itinera Magica via Twitter, je l'avais mis sur notre liste pour le dimanche. Malheureusement il était fermé...

D'ailleurs, attention aux dimanches !! Beaucoup de restaurants sont fermés. De ce fait, ne tardez pas trop à réserver si vous souhaitez une table avant la fin de service...


POUR LE GOÛTER

- Le Dune Coffee (aujourd'hui renommé Prélude Café), place de la Pucelle. On cherchait à faire une pause tranquille autour d'un café... hé bien c'était du sport. Tout était plein à craquer et c'est, par le plus gros des hasards, que nous sommes tombés sur le Dune Coffee, un peu à l'écart du centre.

L'endroit est assez petit mais c'est ce qui fait son charme et le rend chaleureux avec sa belle déco scandinave. Shortbreads, banana breads et autres gourmandises faites maison sont pleines de tentation, le tout accompagné du thé ou du café de votre choix et servi avec sympathie. 


  • Profiter de la vue panoramique sur Rouen depuis la Colline Sainte-Catherine
Le week-end touchant à sa fin, nous avons fait un petit détour par la commune de Bonsecours qui offre un panorama de Rouen absolument magnifique depuis la Colline Sainte-Catherine. De jour, c'est certainement très joli mais ça l'est bien plus au coucher du soleil. Une belle manière de dire au revoir à Rouen avant de prendre la route...

Mots-doux

On se retrouve sur Instagram ? @laurie.ftn

© Fais pas ta mijaurée ! | Blog évasion, made in Hauts-de-France. Design by FCD.