lundi 28 janvier 2019

Journée express à Caen : que faire ?

Il y a quelques semaines, lors de notre passage en Normandie, nous avons fait une virée à Caen, dans le Calvados. Ville dorée de Guillaume le Conquérant, le fondateur même de la dynastie des rois d'Angleterre actuelle, Caen est très marquée par l'histoire. Peut-être est-ce à cause de ce passé si riche que j'ai autant apprécié la découvrir, même si la visite fut plutôt rapide. Une journée pour éplucher tous les trésors d'une ville, c'est bien trop court à mon sens mais suffisant pour vous donner un petit avant-goût et quelques conseils 😊


Pour tout vous avouer, j'avais déjà eu l'occasion de visiter Caen dans ma jeunesse, avec mes parents. Mais je pense que j'étais trop jeune pour saisir tout le potentiel de la ville et n'en avais pas conservé une impression très positive. Bref, tout ça pour dire que j'étais assez curieuse de me refaire une opinion à son sujet et comme on dit : "il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis". 

  • L'Abbaye aux Hommes
C'était notre visite du matin et c'est un vrai petit bijou. L'Abbaye aux Hommes accueille également en son sein les bureaux de la municipalité, ce qui peut être troublant lorsqu'on arrive dans l'entrée.

A savoir qu'il y a deux abbayes à Caen : celles des Hommes fondée en 1063 par Guillaume le Conquérant, l'homme qui fit de Caen l'une des plus puissantes cités du XIème siècle, et celles des Femmes créée en 1059 par son épouse, Mathilde de Flandre.


Si ces deux monuments nous enchantent par le charme de leur architecture, l'histoire de leur fondation est tout de même surprenante. Guillaume, duc de Normandie, avait épousé Mathilde qui n'est autre que... sa cousine. Suite à ce mariage consanguin, ils furent tout deux menacés d'excommuniation et c'est donc pour faire acte de pénitence qu'ils auraient fondé les deux abbayes

Une histoire qui fait sourire et donne une toute autre image à ces deux lieux. Libre à vous de trouver cela étrange ou peut-être romantique... Mais cela n'enlève rien à leur beauté. Nous n'avons visité que l'Abbaye aux Hommes par manque de temps, et je vous conseillerai de faire la visite avec un guide afin de découvrir des salles non accessibles aux visiteurs seuls et de ne pas en perdre une miette


Nous avons vraiment beaucoup aimé déambuler dans ce lieu chargé d'histoire qui fut également le refuge de milliers de civils pendant la Seconde Guerre Mondiale. D'ailleurs, depuis mai 2018, l'abbaye réserve une aire dédiée à l'exposition "Caen, un été 44 : la vie continue". Plutôt courte mais très intéressante avec tous ces objets, documents et photos d'époque retraçant la vie des civils caennais sous les bombardements. A savoir que 2500 tonnes d'explosifs ont été lancées sur Caen, provoquant près de 2000 morts et la destruction de la ville à 80%.


À visiter également : l'Abbaye aux Dames, à une vingtaine de minutes à pied.


  •  L'Eglise Saint-Etienne
Accollée à l'Abbaye aux Hommes, ce n'est pas forcément un lieu qui ravira tous les visiteurs, tout dépend des goûts de chacun. Comme c'était à côté de notre premier lieu de visite matinale, on en a profité pour y entrer et contempler son cadre sacré. C'est d'ailleurs ici qu'est abrité le tombeau de Guillaume le Conquérant 😉

Pour la petite histoire, on y est entrés alors que se terminait le baptême d'un petit garçon. Les chants qui résonnait à l'intérieur lui donnait une telle mysticité que ça en était incroyable.


  • Le Mémorial 
J'en parlais précédemment, Caen a été très touchée par la Seconde Guerre mondiale. Nous avons donc passé une bonne partie de l'après-midi au Mémorial de Caen qui retrace les grands évènements historiques du XXème siècle, de la montée des totalitarismes à la Seconde Guerre, mais aussi le débarquement et la bataille de Normandie, la Guerre Froide, etc. Passionnés d'histoire ? Alors c'est un passage obligatoire !


Attention, il faut prévoir au minimum 3h si vous souhaitez profiter tranquillement de l'ensemble des installations et animations proposées. C'est une vraie mine d'or en terme de documents, photos et uniformes d'époque, et même en connaissant les grandes lignes de ces évènements historiques majeurs, on se laisse encore surprendre.

Certes, l'entrée est un peu chère (19.80 euros en plein tarif), mais après visite on se dit que le prix est justifié vu la qualité des contenus proposés. D'autant plus que le mémorial est très moderne, avec des installations lumineuses et des bruitages vraiment réalistes qui nous immergent totalement dans les faits, ils y ont mis les moyens. Un incontournable selon moi si vous passez à Caen !


  • Le Château Ducal
On ne pouvait pas repartir sans avoir vu le château et c'est en fin de journée, alors que le jour tombait que nous avons choisi de monter sur ses remparts. 

Construit vers 1060, le Château de Caen abrite aujourd'hui le Musée de Normandie et celui des Beaux-Arts mais offre également une des plus jolies vues panoramiques sur la ville, accessible de jour comme de nuit, gratuitement.


À voir également : un autre point de vue panoramique depuis le cèdre du Liban présent dans le parc Michel d'Ornano, qui est aussi le parc de l'Abbaye aux Dames. Attention, ce cèdre est sur une petite colline provisoirement interdite d'accès lors de notre passage... 


En d'autres termes, si je devais retourner à Caen une deuxième fois, ce serait sans aucune hésitation. Rien que pour découvrir un peu plus la ville, des spécialités locales, me laisser surprendre au fil de ses vieux quartiers qui, d'après ce que j'ai pu voir sur Instagram, ne manquent pas de charme. Comme quoi il ne faut jamais rester sur ses premières impressions... Allez, à la prochaine Caen ! 😄

Mots-doux

On se retrouve sur Instagram ? @laurie.ftn

© Fais pas ta mijaurée ! | Blog évasion, made in Hauts-de-France. Design by FCD.