2 août 2019

Découvrir Amiens : au fil de l'eau, dans les Hortillonnages (2/5)

Et on continue notre découverte d'Amiens ! Après le Beffroi et le Cirque Jules Verne, je vous emmène dans les Hortillonnages.

Cela fait quelques années désormais que je suis amiénoise d'adoption mais honte à moi, je n'avais jamais pris le temps de visiter ces jardins qui font pourtant la renommée de ma si jolie ville. Après tant d'années d'ignorance (j'exagère à peine), j'ai enfin découvert ce que l'on désigne comme "le poumon vert d'Amiens" et c'est 100% détente.


À savoir que les Hortillonnages ce sont 300 hectares de jardins sur l'eau et c'est notamment pour cette raison qu'Amiens est surnommée la "petite Venise du Nord". Ils offrent un écrin de nature exceptionnel et d'une tranquilité incroyable, à tel point qu'en m'y baladant j'ai trouvé le cadre très apaisant, loin du stress et de la circulation des grands boulevards. Il est clair qu'en ces lieux, on prend le temps et on oublie tout.

  • 3 manières de visiter les Hortillonnages :
🚣 En barque, l'incontournable : je ne peux que vous recommander de faire la visite dans les barques à cornet, traditionnelles et pleines de charme. Bien sûr, ces barques sont équipées de moteurs électriques peu bruyants, elles ne polluent pas et respectent la faune qui peuple ces lieux.


Les visites guidées durent 45 minutes au coeur des ilôts privés et se font d'avril à octobre avec la Maison des Hortillonnages, une association qui assure la conservation de ce patrimoine classé Natura 2000 (réseau qui rassemble et préserve de nombreux sites naturels de l'Union Européenne). De plus, les guides sont supers. Sympatiques, enjoués, soucieux de répondre à toutes les interrogations et très impliqués dans la sauvegarde de cet écrin de verdure. J'ai beaucoup aimé !

Conseil : les Hortillonnages accueillent beaucoup de visiteurs, notamment pour les balades en barques à cornet. Je vous recommande vivement de venir dès l'ouverture, au risque de trouver le temps un peu long, surtout en pleine saison estivale. Ou éventuellement de passer par "Barques des Hortillonnages" (réservations sur leur page Facebook), que m'a suggeré la Maison des Hortillonnages suite à la publication de cet article.


Il est également possible de louer une petite barque sans guide mais attention, point de moteur électrique sur celle-ci, ce sera à vous de ramer (et j'espère que vous avez des bras !). 

Info pratique : la location de la barque se fait auprès de l'auberge du Vert Galant (accessible via le chemin de halage). 


🚣 En kayak / canoë : ce que nous souhaitons faire prochainement. Il faut louer le matériel au club nautique de Rivery puis libre à vous de faire la balade avec un guide ou non, à votre rythme. Je mettrais l'article à jour lorsque nous aurons testé.


🚴 À pied ou en vélo : vous ne pourrez pas découvrir tout ce qu'une balade en barque propose (d'où l'intéret de la faire) mais en suivant le chemin de halage, vous pourrez rejoindre l'Île aux Fagots et la Presqu'île Robinson. Ces deux espaces accueillent chaque année le festival international Art et Jardins avec de nombreuses installations artistiques qui s'insèrent dans le paysage afin d'interroger et sensibiliser les visiteurs sur des problématiques actuelles.

Je vous recommande d'y aller après la balade en barque, c'est un bon prolongement de la visite selon moi.

"Small is beautiful' de l'Atelier du Gründberg. Une houblonnière détournée en jardin, avec hamacs pendus sous les lianes. Une installation qui ne peut que rimer avec "détente".

"Réservoir" de Matthieu Pilaud. Un habitacle en acier aux lignes découpées qui se fond dans le décor (ou presque).

"Hortillophones" de By Boat And By Foot. Une installation à travers laquelle il ne faut pas regarder mais plutôt tendre l'oreille...


Info pratique :
attention, un ouvrier nous a indiqué que l'Île aux Fagots n'était pas ouverte au public le lundi. Il serait dommage de ne pas y aller puisqu'elle concentre la plupart des installations du festival Art et Jardins.


Un patrimoine bien ancré dans le coeur des amiénois...

Les amiénois sont évidemment très fiers de ces hortillonnages puisque ces jardins sur l'eau font partie intégrante de leur histoire et de leurs traditions. Autrefois, ces ilôts servaient principalement à la culture de fruits et légumes que leurs maraîchers (ou "hortillons") vendaient ensuite au marché, du producteur au consommateur. Rien de tel ! Mais à l'époque, ces maraîchers étaient très nombreux. Aujourd'hui, selon notre guide de la Maison des Hortillonnages, ils ne sont plus que 7 et c'est plutôt triste à apprendre... 

La plupart des ilôts sont désormais des jardins privés que chacun est libre de cultiver ou non, que ce soit avec des fleurs ou des légumes pour sa propre consommation. Bien entendu il y a nécessité à exploiter chacune des parcelles pour conserver les Hortillonnages et maintenir leur attractivité, mais ce n'est pas une obligation. 

Un emblème de la ville d'Amiens se cache sur cette photo, le voyez-vous ?

  • À découvrir : le traditionnel Marché sur l'eau
Bien qu'il ne reste que quelques hortillons de nos jours, une tradition perdure : le Marché sur l'eau, comme autrefois. Chaque troisième dimanche de juin, les maraîchers et leurs familles, habillés en costumes traditionnels, descendent la Somme dans leurs barques à cornet chargées de fruits et légumes. 


Ils accostent et déposent ensuite leurs produits frais sur le quai pour les vendre aux amiénois et touristes toujours aussi nombreux chaque année. C'est un spectacle que je ne loupe sous aucun prétexte depuis que je suis revenue vivre à Amiens. J'aime m'installer sur une terrasse du Quai Bélu (juste en face) et savourer mon café en les regardant défiler. C'est tellement agréable... !

Info pratique : les hortillons arrivent toujours vers 10h30 / 11h au niveau de St-Leu. Si toutefois vous veniez à les louper, sachez que vous pourrez toujours profiter de leurs bons légumes chaque samedi, au même endroit (sans les costumes et les barques bien entendu).

En bref, si vous passez à Amiens, les Hortillonnages sont incontournables et constituent un chouette endroit pour ne faire qu'un avec la nature, que vous soyez seul, avec des amis ou en famille. Maintenant que je les ai visités, je crois pouvoir dire que c'est un des lieux qui reflètent le mieux Amiens, son histoire, sa manière de vivre... Une ville belle, verte et agréable, bien trop souvent sous-estimée à mon sens.

À lire également :

👉 Découvrir Amiens : le Beffroi et le Cirque Jules Verne (1/5)

Mots-doux

On se retrouve sur Instagram ? @faispastamijauree

© Fais pas ta mijaurée ! | Blog évasion, made in Hauts-de-France. Design by FCD.