11 septembre 2019

Découvrir Arras le temps d'un week-end : conseils et idées visites

Pas-de-Calais, France
C'est une bien jolie ville des Hauts-de-France, et plus précisément du Pas-de-Calais, que je vous propose de découvrir : Arras. Située à une heure d'Amiens et environ deux heures de Paris, je l'apprécie particulièrement pour son architecture, sa capacité à organiser et vivre les choses de manière intense, mais aussi pour son passé que je découvrais encore tout récemment.


Alors que faire à Arras ? C'est certainement ce que vous vous demandez si vous passez sur ce blog et voici donc conseils et idées visites pour organiser votre future promenade arrageoise.

Visiter Arras : que faire ?

👉 Flâner sur ses deux Places :

Difficile de louper la Grand' Place et la Place des Héros, deux endroits vivants et incontournables de la ville. C'est ici que bon nombre d'arrageois choisissent de se réunir pour boire un verre, profiter de la vue sur le beffroi mais aussi sur l'alignement de maisons à pignons classées Monuments Historiques et pleines de charmes.


Lorsqu'on se balade sur ces deux places, il est toujours surprenant de s'imaginer que ces si jolies façades furent détruites lors des bombardements de la Première Guerre mondiale. D'ailleurs, Arras fut détruite à 95% et déclarée "ville martyre". Mais après la guerre, la vie devait reprendre et les arrageois reconstruisirent la ville à l'identique, telle que nous la voyons aujourd'hui, grâce à des illustrations et des plans bien conservés.


👉 Visiter les plus belles salles de l'Hôtel de Ville :

Vous y passerez forcément parce que c'est ici que se trouvent également l'Office de Tourisme et l'accès au beffroi et aux Boves.

Lors de mes précédentes visites, je n'ai pas eu la chance de visiter l'Hôtel de Ville plus en détails et pourtant j'aurais aimé aller au-delà de ses portes qui cachent un patrimoine Art Déco assez méconnu. D'ailleurs, il est possible de visiter les plus belles salles de l'Hôtel de Ville tous les dimanches à 15h et pendant les vacances scolaires de la zone B, pourvu que celles-ci soient disponibles.


À défaut de pouvoir contempler ces jolies salles, je me suis contentée du hall qui ne manque pas de charme et expose aux touristes les Géants d'Arras. Nommés Colas, Jacqueline et Dédé, la tradition de ces géants remontent au XVIème siècle.

Info pratique : pour la visite des salles de l'Hôtel de Ville le dimanche ou tous les jours pendant les vacances scolaires (sous réserve de disponibilité), 4,20 euros en tarif plein ou 3 euros en tarif réduit.


👉 Monter en haut du Beffroi :

Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO et du haut de ses 75 mètres, le beffroi d'Arras offre le plus beau panorama sur la ville. J'y suis montée à deux reprises : une fois au moment de Noêl avec une vue nocturne magique sur la Place des Héros et toutes ses lumières de fête, et récemment lors du marché du samedi, ce qui ne m'a pas déplu puisque les marchés rythment hebdomadairement le centre-ville arrageois et joue un rôle économique non négligeable pour la ville. L'occasion de voir Arras sous un autre jour...

Info pratique : visite libre tous les jours, aux heures d'ouverture de l'Office de Tourisme. 3,30 euros en tarif plein, 2,20 en tarif réduit.


👉 Descendre sous la ville, dans les Boves :

Après s'être attardé en haut du beffroi, la logique veut que l'on visite les Boves. Ce réseau de galeries souterraines nous fait faire un bon dans le temps, au cœur même de la ville et de son histoire. Son entrée est située juste en dessous de la Place des Héros.


L'origine de ces galeries remonte au Xème siècle. Elles furent premièrement creusées afin d'extraire la pierre calcaire qui servit à la construction de nombreux édifices arrageois puis au fil du temps, les Boves eurent diverses autres utilités. Ce labyrinthe, situé à 12 mètres de profondeur et à une température constante de 11 degrés, servit également de caves pour les marchands qui faisaient leurs affaires à proximité.  Mais ce n'est pas tout : en 1917, lors de la Première Guerre mondiale, elles permirent aux britanniques de cacher leurs soldats durant une semaine, sans que les allemands ne s'aperçoivent de quoi que ce soit. Remarquable et terrifiant à la fois quand on y pense !

Pour moi, la visite des Boves va de pair avec celle de la Carrière Wellington et je vous donne tout de suite plus de détails à propos de cette dernière...

Info pratique : la visite dure 45 minutes, au départ de l'Office de Tourisme. 5,50 euros en tarif plein, 3,30 en tarif réduit. 


👉 Visiter la Carrière Wellington :

Coup de cœur pour la Carrière Wellington, autrement appelée Mémorial de la Bataille d'Arras qui eut lieu au cours de la Première Guerre Mondiale. Sa scénographie est tout simplement superbe : on enfile un casque tel un soldat et nous voilà partis à la découverte des 8 kilomètres de galeries qui furent creusés à la pioche par 500 tunneliers néo-zélandais. Quelle sensation incroyable lorsque l'on monte dans l'ascenseur qui nous mène 20 mètres plus bas, sous terre...


Témoignages de soldats, bruitages qui immergent le spectateur en pleine guerre mondiale... c'est une véritable ville sous la ville que l'on découvre au fil de la visite puisque la Carrière Wellington abrita de nombreux soldats mais aussi des civils. 24000, c'est le nombre de personnes qui s'établirent temporairement ici, essayant de recréer un espace de vie plus ou moins confortable. A l'époque, la ville d'Arras comptait 28000 habitants, ce qui laisse perplexe lorsque l'on compare avec les 24000 personnes qui peuplaient ces galeries.

Info pratique : visite accessible tous les jours, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. 7 euros en tarif plein, 3,30 en tarif réduit.


👉 Vivre 3 jours de folie au Main Square Festival, au coeur de la Citadelle :

C'est le plus grand festival des Hauts-de-France et j'ai eu la chance d'y passer une journée grâce au Comité Régional de Tourisme que je remercie car je n'ai qu'une hâte : y retourner, mais la prochaine fois avec un pass 3 jours en poche. L'ambiance est fabuleuse, dans un cadre exceptionnel puisque l'événement a lieu au cœur de la Citadelle d'Arras qui fut édifiée par Vauban et est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.


Malgré la grandeur de ce festival, je l'ai trouvé très bien organisé avec mention spéciale pour le "cashless", un système de paiement dématérialisé. Autrement dit, vous payez les consommations via un bracelet préalablement rechargé, ce qui évite de sortir la carte bleue toutes les heures et la conserve à l'abri des mauvaises intentions.

Autre point que j'ai beaucoup aimé : l'énergie et la volonté des artistes de faire plaisir. Bien que ce soit dans le cadre d'un festival et qu'ils aient chacun un temps de passage bien définis, les artistes offrent un véritable show, avec des mises en scène parfois spectaculaires et une communication avec le public qui fait chaud au cœur. Même si je ne suis pas vraiment fan en temps normal, j'ai beaucoup aimé la prestation de Christine and the Queens, mais aussi celle d'Angèle qui était un sans faute selon moi. Cependant, je garde en tête le passage de Macklemore (vu en live depuis mon canapé 😭) qui était tout simplement incroyable et m'a fait regretté de pas y être tant il a su mettre le feu à la Citadelle.

La Greenroom fut victime du succès d'Angèle.
Christine and the Queens et ses chorégraphies endiablées.
DJ Snake pour mettre le feu en fin de soirée.

Bien entendu, qui dit festival dit consommation d'alcool... et même si vous êtes de ceux qui restent frais jusqu'au bout, je vous conseille vivement de ne pas reprendre la route. Parce que conduire de nuit n'est pas toujours très prudent et qu'après avoir dansé toute une journée, la fatigue est bien présente. Certains louent des airbnb à proximité, d'autres préfèrent dormir au camping réservé aux festivaliers (à une bonne vingtaine de minutes à pied).
Pour la deuxième option, vous avez le choix : soit vous ramenez votre propre équipement de camping, soit vous optez pour la facilité avec FestiTent qui s'occupe de tout pour vous. Pour avoir testé leur offre, je n'ai eu qu'à ramener mon duvet et un oreiller de fortune puisque la tente 3 places + le matelas gonflable étaient fournis. Moyennant une centaine d'euros pour deux personnes, c'est plutôt un bon deal.


👉 Prendre du bon temps entre amis à la Base Nautique de Saint-Laurent-Blangy :

Autre découverte : la Base Nautique de Saint-Laurent-Blangy, dans laquelle j'ai eu l'occasion de passer une après-midi avec les #BlogueursHdF et les ambassadeurs Haut & Fort. Diverses activités sont proposées dont kayak, canoë, hydrospeed, paddle, mais aussi VTT et tir à l'arc pour les moins téméraires.


Pour avoir testé la balade en pirogue sur la Scarpe, je vous conseille de bien choisir votre temps, surtout si vous êtes en compagnie d'une bande de joyeux lurons qui aiment les batailles d'eau. Certains agitent les pagaies à droite, d'autres à gauche... il faudra savoir s'accorder pour avancer droit et croyez-moi, ce n'est pas sans fous rires.

Autre idée balade : prendre les VTT et longer la Scarpe. Détente assurée !

Conseil : pour les activités type kayak, canoë ou pirogue, pensez toujours à prendre des affaires pour vous changer. On n'est jamais à l'abri d'un imprévu tel qu'une bataillle d'eau ou une soudaine chute...


Et on mange où ?

👉 Au P'tit Démon : situé sur la Place des Héros, ce restaurant bistronomique saura ravir les papilles en quête de plaisirs locaux avec, à sa carte, la fameuse andouillette d'Arras. Tous les plats sont faits avec des produits frais et de saison, sa terrasse extérieure offre une merveilleuse vue sur la place, les façades des maisons à pignons, l'Hôtel de Ville et son beffroi... En bref, c'est une belle adresse à retenir.

👉Pâtisserie Thibaut : sur la Place des Héros également, l'enseigne propose à la vente de nombreuses pâtisseries toutes aussi alléchantes les unes que les autres. Mais c'est le rat en chocolat, spécialité arrageoise fourrée au praliné, qui fait surtout sa renommée. Le rat est un animal emblématique de la ville et notamment à cause de son nom, "Arras", qui autrefois se prononçait sans le S.
Comme la Pâtisserie Thibaut fait aussi office de salon de thé, je ne peux que vous recommander de vous y arrêter, ne serait-ce que pour goûter cette gourmandise locale accompagnée d'un thé ou d'un café.


À découvrir également :

🎭 Le quartier Art Déco du Théâtre
🎨 Le Musée des Beaux-Arts au sein de l'Abbaye Saint-Vaast
🍏 La Cité Nature

Et parce qu'Arras rime également avec insolite, la plateforme Week-end Esprit Hauts-de-France propose d'autres idées de séjour telles qu'une nuit dans un château Art Déco et bien d'autres à découvrir juste ici.

Si d'autres suggestions me venaient à l'esprit, je ne manquerai pas de les ajouter par la suite afin de vous en faire profiter (comme à mon habitude). En attendant, qu'attendez-vous pour planifier votre prochaine visite ?

Les mots-doux

  1. Plutôt sympa la vue du Beffroi lorsqu'il ne pleut pas! Lol! Et sublimes photos, au passage, l'an prochain, on essaiera de mieux visiter les alentours d'Arras en suivant tes conseils :)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a testé la montée au Beffroi par beau et mauvais temps... hé bien montez-y quand il fait beau. Lol ! Merci à toi Chloé, c'est super gentil !

      Supprimer

On se retrouve sur Instagram ? @faispastamijauree

© Fais pas ta mijaurée ! - Blog évasion, made in Hauts-de-France. Design by FCD.