11 octobre 2019

Une journée à Douai : 6 activités pour découvrir la Cité des Géants

Ah Douai... Je n'aurais jamais pensé à visiter cette ville sans une idée des #BlogueursHdF. Ancrée dans le département du Nord, nous sommes partis à la découverte de celle que l'on surnomme la "Cité des Géants" pour ses célèbres Fêtes de Gayant. Mais elle ne se résume pas à cela, Douai a plus d'une surprise dans son sac 😉


Pour être honnête, je partais avec de gros a prioris sur la ville : grise, peu avantagée par la météo, peu vivante... En bref, tous les stéréotypes que l'on connaît si bien sur les villes du nord de la France. Or, il se trouve que Douai dispose du label "Ville d'art et d'histoire" et se révèle plutôt insolite avec des visites aussi fun qu'originales. Voici donc 6 choses à faire si vous passez par Douai le temps d'une journée.


Visiter Douai : que faire ?

1) Prendre une pause culturelle au Musée de la Chartreuse :

Le Musée de la Chartreuse n'est autre que le musée des Beaux-Arts de la ville. Ancien couvent racheté par la municipalité puis réhabilité en ce que nous connaissons aujourd'hui, il offre un cadre exceptionnel aux visiteurs, rempli d'histoire.


Nous nous y sommes principalement rendus dans le cadre d'une exposition temporaire sur la bière, son histoire et son rapport aux arts, ce qui était particulièrement intéressant compte tenu du passé brassicole de Douai. Cette exposition est désormais finie, mais le Musée de la Chartreuse en propose une à deux par an et d'autres surprises seront donc à venir.

Infos pratiques : ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h, sauf le mardi.


2) Visiter la ville en Drôle de Vélo :

Voilà une manière insolite de découvrir Douai : en Drôle de Vélo. Bien loin des vélos traditionnels, celui-ci se veut plus fun puisqu'il requière 12 courageux pour pédaler dans la joie et la bonne humeur. Assez imposant (de la taille d'une voiture), il ne faut pas espérer passer inaperçu dans les rues douaisiennes avec cet engin, d'autant plus qu'il ne doit pas dépasser les 20 km/h et laisse donc le temps à la découverte.


Deux circuits sont proposés : l'un dédié à la balade, l'autre plus gourmand avec dégustation de spécialités locales à chaque arrêt. Entre bière et jus de pomme artisanaux, Bouclier de Gayant (une tourte à la viande et aux brocolis, spécialité de la Maison Tual), charcuterie, fromages et pâtisseries du coin... Douai sait mettre en émoi les yeux et les papilles.

Infos pratiques : comptez 1h pour le circuit balade, 1h30 pour le circuit gourmand.


3) Profiter de la vue panoramique du Beffroi :

Nombreux sont les beffrois qui s'élèvent dans les paysages des Hauts-de-France et celui de Douai est certainement le plus joli qui m'ait été donné de voir. De style gothique flamboyant et classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, il est aussi beau de l'intérieur que de l'extérieur. J'ai trouvé sa scénographie très soignée, moderne et intéressante, mettant en avant l'histoire de la ville. Il faudra cependant faire un petit effort et gravir ses 195 marches pour en atteindre le sommet, mais vous serez dignement récompensés par une vue à 360° sur la cité des Géants et ses alentours.


A savoir que le beffroi de Douai renferme l'un des plus grands carillons d'Europe avec ses 62 cloches. Peut-être aurez-vous la chance d'appuyer vos paumes sur les manches en bois de ce carillon et ainsi produire une divine mélodie qui ne pourra que se faire remarquer... un peu comme nous un jour de mariage par exemple 😄

Infos pratiques : visites à 10h30, 11h30, 15h et 16h30 tous les jours sauf le lundi matin. Visite supplémentaire à 17h30 en juillet et en août.


4) Découvrir le Vieux-Douai en Bateaux-promenades :

Autre manière de découvrir la ville : profiter des Bateaux-promenades sur les canaux du Vieux-Douai. A bord de barques électriques, la visite se centre davantage sur le passé de Douai qui était à l'origine une cité fortifiée, bien qu'elle en garde peu de traces aujourd'hui. J'ai aimé le fait que cette balade combine histoire et nature dans un calme olympien mêlé aux gazouillis si apaisants des oiseaux...


C'est au cours de cette visite que vous pourrez en savoir davantage sur les exploits de Vidocq, criminel arrageois qui fut emprisonné à Douai et ne manqua pas de faire parler de lui... Je n'en dis pas plus, cela gâcherait tout le suspens !

Infos pratiques : balade de 30 minutes. Départ depuis l'embarcadère du Palais de Justice.


5) Prendre du bon temps en famille lors des Fêtes de Gayant :

Les Fêtes de Gayant et ses géants sont reconnues par l'UNESCO depuis 2004. Une tradition qui remonte au XVIème siècle et qui attire de nombreux visiteurs chaque année, durant 3 jours, dès le dimanche qui suit le 5 juillet.

Crédits photo : France 3 Hauts-de-France
Je n'ai malheureusement pas encore eu la chance de découvrir ces fêtes qui se veulent familiales et incontournables dans le nord de la France. A cette occasion, la famille Gayant, ces géants dont la hauteur oscille entre 8,50 et 2,40 mètres, sont de sortie et arpentent les rues de Douai pour le bonheur des petits comme des grands enfants.


6) Se détendre avec les Croisières du Douaisis :

Pour finir la journée, rien de tel qu'une petite balade sur la Scarpe avec les Croisières du Douaisis. Croisière commentée, apéro musical, repas... elles sont accessibles à tous, au départ d'Arleux ou de Douai. Une autre manière de découvrir les alentours mais en version plus "chill", que vous soyez seul, entre amis ou en famille.

Infos pratiques : croisières possibles d'avril à septembre et en décembre, au départ de Gayant Expo à Douai ou du Chemin de Halage à Arleux. La durée varie d'1 à 6 heures selon votre choix.


Petit bonus :

J'ai eu un véritable coup de coeur pour cette rue à l'abri des regards puisque fermée au public par peur qu'elle subisse des dégradations : la Ruelle de l'Enfer. Je serais certainement passée à côté sans notre merveilleux guide de Douaisis Tourisme et je le remercie pour cette découverte.


On pourrait croire que le nom de cette ruelle provient de la peinture rouge brique de ses murs et pourtant, pas du tout 😄 Il est dit qu'à une certaine époque, un moulin tournait jour et nuit produisant un "boucan d'enfer", d'où cette appellation. Une preuve que Douai peut être insolite et secrète à la fois !


Et on mange quoi ?
Parce que Douai recèle de gourmandises, on s'arrête chez :
👉 La Maison Tual : une adresse douaisienne incontournable puisqu'il n'y a qu'ici que l'on trouve le fameux Bouclier de Gayant, cette tourte à la viande et aux brocolis dont je vous parlais un peu plus haut.

👉 Aux Délices : un artisan chocolatier qui m'a accueilli chaleureusement alors que je cherchais des petites douceurs à ramener pour Kévin. Grâce à lui j'ai découvert les Gayantines, des petits caramels à la vanille ou à la chicorée, mais aussi les gaufres du Nord fourrées à la vergeoise ou à la vanille (mes préférées 💗).



Vous souhaitez en voir encore plus ? Voici une vidéo réalisée et commentée par mes soins lors de cette journée en compagnie des #BlogueursHdF et Douaisis Tourisme :

Mots-doux

On se retrouve sur Instagram ? @faispastamijauree

© Fais pas ta mijaurée ! | Blog évasion, made in Hauts-de-France. Design by FCD.